Actualités

#TOKYO2020 – Jeux Paralympiques TOKYO 2020 reportés

  • date
  • 25 mars 2020

À la suite de la décision de reporter les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020, le président du Comité international paralympique (CIP), Andrew Parsons, a réagi comme suit:

« Reporter les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 à la suite de l’épidémie mondiale de COVID-19 est absolument la bonne chose à faire. La santé et le bien-être de la vie humaine doivent toujours être notre priorité numéro un, et il est tout simplement impossible d’organiser un événement sportif pendant cette pandémie.

« Le sport n’est pas la chose la plus importante en ce moment, la préservation de la vie humaine l’est. Il est donc essentiel que toutes les mesures soient prises pour tenter de limiter la propagation de cette maladie.

« L’éclosion de COVID-19 touche maintenant presque tous les pays du monde et le nombre de cas connus a presque cinq fois augmenté au cours des 10 derniers jours pour atteindre 375 000.

« À une époque où de nombreuses grandes collectivités partout dans le monde sont en confinement barricadé, où des lieux de travail et des magasins sont fermés et où les gens sont invités à ne pas quitter leur propre maison, il n’est pas logique de poursuivre le rêve des Jeux de Tokyo 2020 cette année; le report est la seule option logique.

« En prenant cette décision maintenant, tous ceux qui participent au Mouvement paralympique, y compris tous les para-athlètes, peuvent se concentrer entièrement sur leur santé et leur bien-être et demeurer en sécurité en cette période sans précédent et difficile.

« Lorsque les Jeux paralympiques auront lieu à Tokyo l’an prochain, ils constitueront une spectaculaire célébration mondiale de l’humanité qui ne fera qu’un.

« Entre-temps, nous assurerons la liaison et travaillerons en étroite collaboration avec la communauté des athlètes, les comités paralympiques nationaux et la Fédération internationale touchés par ce report. »

Chelsey Gotell, présidente du Conseil des athlètes du CIP, a déclaré : « Du point de vue des athlètes, c’est la bonne décision pour les athlètes, les Jeux et le Mouvement paralympique en général. Nous savons tous maintenant plus clairement quand les Jeux auront lieu, et c’est une bonne nouvelle pour la communauté mondiale des athlètes para.

« Nous sommes heureux que le CIO et le premier ministre japonais Abe aient pris cette décision si rapidement. Il permet aux athlètes de prendre du recul et de se concentrer sur la situation actuelle.

« Aucun athlète au monde ne veut participer à une compétition de grande envergure, et encore moins aux Jeux paralympiques qui ne sont pas sûrs de leur forme physique. Mais c’était la situation à laquelle de nombreux athlètes du monde entier étaient confrontés, en raison d’une incapacité à s’entraîner ou à participer à des événements en raison de l’épidémie de COVID-19.

« Maintenant qu’une décision a été prise, il est important que la communauté des para-athlètes se rassemble, se mobilise et se soutienne les uns les autres en cette période difficile. Nous devrions également chercher à utiliser nos positions influentes dans la société pour encourager les autres à prendre les bonnes mesures pour rester en sécurité pendant cette période d’incertitude. »


Réalisation Studiolenni, Nîmes