Actualités

Championnats du monde Para Natation Londres 2019 :: jour 3 :: Une journée sans médaille mais pas sans saveur

  • date
  • 11 septembre 2019

Deux nageurs de l’équipe de France étaient en lice ce mercredi lors des championnats du monde, disputés dans la piscine olympique et paralympique de Londres 2012. Claire Supiot (S8) prend la 5e place du 100 m papillon. Florent Marais, qui effectuait lui, son entrée dans la compétition, termine 8e du 400 MN en classe S10. La France totalise 4 médailles (1 argent, 3 bronze).

La France compte toujours quatre médailles à l’issue de cette 3e journée des championnats du monde de Londres. Pas de nouveau podium, ce mercredi, pour le clan bleu-blanc-rouge mais deux nouveaux records de France.

Claire Supiot (S8), médaillée de bronze sur le 100 m NL lundi, a terminé 5e du 100 m papillon, remporté par l’Anglaise Alice Tai ;« Claire a fait un bon temps le matin (1’16’’98). Elle a ressenti une petite gêne sur les jambes, développe Sami El Gueddari, le directeur sportif de la natation française handisport. Un travail spécifique pour activer ses jambes a été mis en place lors de l’échauffement de l’après midi. » L’Angevine a couru la finale en 1’16’’01 et donc établi un nouveau record de France. « On savait la concurrence très forte mais cette 5e place mondiale, avec ce chrono, est un supplément de confiance pour Claire, dont le handicap, malgré le plaisir qu’elle prend en papillon, ne lui permet pas de rivaliser pour le moment avec les leaders de l’épreuve. Chaque profil de handicap a ses spécialités. » Claire Supiot continue donc d’avancer dans ces championnats du monde londonien de la meilleure des manières. Ce jeudi, elle visera le podium sur 400 m NL.

Florent Marais entre bien dans le bain

Florent Marais 8e en série du 400 m NL, en 4’26’’57, a livré une très belle finale. « Entrer au jour 3 n’était pas simple. Ce matin, il était partagé entre la volonté d’assurer sa qualification pour la finale et celle de lâcher un peu les chevaux, explique Sami El Gueddari. Florent rongeait son frein. » Le Granvillais (Basse-Normandie), pour qui cette course n’est pas sa spécialité, a enfin pu goûter aux plaisirs d’un championnat du monde… Et d’une finale. Une finale rondement menée. Il est passé à un souffle de la 5e place en 4’18’’45. « Florent signe lui aussi un nouveau record de France et améliore sa marque personnelle de plus de 4 secondes, se réjouit Sami El Gueddari. C’est vraiment une bonne entrée en lice. C’est très bien pour sa confiance. Cela valide son travail de la saison. Et il démontre qu’il faudra compter sur lui sur cette épreuve à l’avenir… Même si actuellement ce n’est pas sa spécialité, Florent pourrait  attacher davantage d’importance au 400 m NL à l’avenir. » Cette course lui permet en tout cas d’aborder sereinement le 100 m papillon, vendredi et le 100 m dos, samedi.     

Trois nageurs en lice ce jeudi

Les bleus engagés sur la 4ème journée seront Claire Supiot (S8) et Jade Le Bris (S8), courrant le 400 m NL. La première jouera une place sur le podium, la seconde nommée, une place en finale. Théo Curin (S5), lui, se lancera sur le 50 m papillon. « La catégorie est très dense et comme pour les filles, Théo devra s’employer dès les séries pour rentrer en finales. »

Les nouveaux records de France.

Claire Supiot : 100 m papillon 1’16’’01

Florent Marais : 400 m NL 4’18’’45.


Réalisation Studiolenni, Nîmes