Actualités

Championnats du monde Para Natation Londres 2019 :: jour 1 :: Une première journée en bronze pour les Bleus

  • date
  • 10 septembre 2019

Les nageurs français sont parfaitement entrés dans leurs championnats du monde, à Londres, ce lundi. Avec deux médailles de bronze, signées Claire Supiot et Alex Portal, le compteur est déjà débloqué.

Donne m’en cinq ! Cinq des neuf nageurs tricolores engagés aux championnats du Monde, qui s’ouvraient ce lundi dans la piscine olympique et paralympiques des Jeux de Londres 2012. « Cette première journée a confirmé que le niveau sera relevé. Tout le monde est prêt… La question pouvait se poser en raison du report, pose Sami El Gueddari, le directeur sportif de la natation française handisport. Ils devront nager très vite, dès les séries, et se battre pour aller chercher les médailles. »

Les médailles, justement, les Bleus en ont décroché deux ce lundi. « On est bien entré dans ce rendez-vous mondial. C’est très important de prendre un bon départ pour la confiance de l’équipe et la dynamique de groupe. »

Claire Supiot (S8), forte de son expérience et de sa maîtrise des grands rendez-vous, a débloqué le compteur des Français en remportant la médaille de bronze sur 100 m NL. « En finale, elle a su faire face à une grosse intensité et su maîtriser un départ très rapide. Elle fait une course solide pleine de maîtrise en 1’06’’11, à 3 centièmes de la médaillée d’argent, apprécie Sami El Gueddari.  »

La deuxième médaille française est à mettre au crédit d’Alex Portal (S 13), sur un 400 m NL version paralympique – avec les S12 et les 13 réunis. Une très belle perf pour l’ado de 17 ans qui faisait face à deux nageurs plus expérimentés. Il réalise un nouveau record de France sur la distance en 4’06’’05. « Il voulait sans aucun doute nager un peu plus vite, mais il s’agit de ses premiers championnats du monde et de sa première finale mondiale », retient SEG.

Théo Curin (S5), lui, a fait tomber la barre des 35 secondes (34’’97 ) sur 50 m NL quand son record était 35’04’’. Un nouveau record personnel qui lui permet de termine 5e dans une catégorie relevée. Autre record personnel battu. Celui d’Ugo Didier (S9) sur 100 m NL en 57’’67. Le Toulousain entre ainsi, bien dans son championnat du monde et emmagasine une bonne dose de confiance avant son 100 m dos, sa spécialité, ce mardi. « Il a amélioré de plus de 2 secondes son record perso… », précise Sami El Gueddari satisfait aussi d’avoir vu quatre des nageurs de l’équipe de France établir de nouveaux records personnels et autant de nouveaux records de France tombés.

Ce mardi est encore une journée attendue et importante pour le clan français. Théo Curin (S5) ouvrira le bal sur 200 m NL. Ugo Didier, sur 100 m dos lui emboîtera le pas. Jade Le Bris s’élancera alors sur le 100 m dos S8. Laurent Chardard (S7) et David Smétanine (S4) s’attaqueront au 100 m NL tandis qu’Alex Portal prendra le départ du 100 m dos S13. Anaëlle Roulet, elle, nagera le 200 4 nages en S10.

Les médailles de lundi. Claire Supiot (S8) : bronze sur 100 m NL. Alex Portal (S13) sur 400 m.

Les nouveaux records de France :

Ugo Didier : 100m NL S9 57’’67

Claire Supiot : 100m NL S8 1’06’’11

Théo Curin : 50m NL S4 34’’97

Alex Portal : 400m NL 4’06’’05


Réalisation Studiolenni, Nîmes